La Personne en médecine

Colloque organisé par le programme pluridisciplinaire Sorbonne Paris Cité : “La Personne en médecine”

Mercredi 16 juillet 2014 de 9 h à 14 h 40

Programme

Responsables : Céline Lefève (Centre Georges Canguilhem/SPHERE/Institut des Humanités, Paris Diderot) et François Villa (CRPMS, Paris Diderot), porteurs du Programme.

Argumentaire :

Parce qu’elle est un art au carrefour de plusieurs sciences, biomédicales et sociales,  s’inscrivant dans l’histoire et la société, la médecine requiert des recherches pluridisciplinaires. Les évolutions médicales contemporaines rendent indispensable une nouvelle alliance entre médecine et humanités, complémentaire de l’alliance entre médecine et sciences. Les tensions entre art de soigner et science de la vie, recherche de la guérison et promotion de la santé, individu et population, sont aujourd’hui renouvelées par la transformation des savoirs et des pratiques fondés sur la médecine des preuves, par l’évolution des demandes politiques, des logiques économiques et des besoins sociaux, et par les nouvelles conceptions anthropologiques de la maladie, de la santé et du soin.

Le programme se focalise sur la subjectivation contemporaine des malades, de leur entourage et des professionnels de santé, c’est-à-dire sur les manières dont ces personnes font l’expérience de la maladie et de la médecine, se conçoivent, agissent, construisent leurs identités personnelles et sociales.

Le programme s’attache en particulier à l’une des caractéristiques anthropologiques majeures de la médecine contemporaine qui consiste à « vivre la maladie à vie » (dès avant la naissance, à travers l’accès de plus en plus aisé aux informations biologiques et médicales, à travers la prévention, dans la gestion de la maladie chronique et de l’après traitement, etc.). En regard, le programme se consacre à l’histoire et l’actualité de la formation des professionnels de santé – en interrogeant notamment la place et le rôle qu’y jouent, en France et dans le monde, SHS et humanités médicales.

L’alliance médecine/humanités implique de promouvoir tant des recherches en SHS sur la médecine que des recherches collaboratives impliquant conjointement SHS et sciences biomédicales. La pluridisciplinarité repose ici sur un parti pris scientifique assumé qui vise à renouveler les analyses épistémologiques et éthiques, en les mettant au double défi, d’une part, des recherches des sciences sociales, et, d’autre part, de recherches novatrices menées ensemble par des chercheurs en SHS et en médecine.

Programme :

9 h : Présentation du programme “La Personne en médecine”

Céline Lefève (Centre Georges Canguilhem/SPHERE/Institut des Humanités de Paris, Paris Diderot), François Villa (Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société, Paris Diderot), Jean Claude Ameisen (Centre d’Etudes du Vivant, Paris Diderot, Président du Comité National Consultatif d’Ethique)

Session 1 : Les modes de subjectivation contemporains des patients et de leur entourage

– 9 h 30 : Nicolas Boissel (Unité fonctionnelle d’Hématologie Adolescents et Jeunes Adultes, Hôpital Saint-Louis) : « Le suivi médical et psychologique d’enfants et adolescents atteints de cancer »

– 9 h 40 : Karl-Léo Schwering (CRPMS, Paris Diderot) : « Symbolisations primaires et reconstruction du corps libidinal dans la maladie grave » (extrait du colloque « Vivre la maladie », mars 2014)

– 9 h 55 : Corinne Alberti, Hélène Mellerio & Enora Le Roux (Unité Epidémiologie clinique, Hôpital Robert Debré) : « Le devenir psycho-social des adolescents atteints de maladies chroniques et la transition entre médecine pédiatrique et médecine adulte » (extrait du colloque « Vivre la maladie », mars 2014)

– 10 h 10 : Olivier Soubrane (Service de chirurgie hépato-biliaire, Hôpital Beaujon) & Valérie Gateau (Centre Canguilhem, Paris Diderot) : « La greffe hépatique : projet d’espace d’information et d’éducation thérapeutique des patients, de recherche éthique et de formation des professionnels de santé » (entretien enregistré)

– 10 h 20 : Sylvie Fainzang (CERMES3/INSERM) : « Les usages sociaux des médicaments. Autonomie, rapport aux normes et gestion des risques » (entretien enregistré)

 

Session 2 : Histoire et actualité des modes de subjectivation des médecins et des professionnels de santé

– 10 h 40 : Paroles d’étudiants de médecine (Paris Diderot) : Apports des SHS à la formation médicale (Mathieu Beaujour, Philippe Galletout, Louise Hefez, Pauline Mazabrard, Romain Schneckenburger) (enregistrement vidéo)

11 h – Pause-café

– 11 h 15 : Micheline Louis-Courvoisier (Institut Ethique Histoire Société, Université de Genève) : « Enseignement des sciences humaines en médecine : entre conceptualisation et pragmatisme »

– 11 h 40 : Anne Kupiec (Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations politiques, Paris Diderot) & Martine Novic (Institut de Formation en Soins infirmiers d’Argenteuil) : « Apports des SHS dans la formation soignante »

– 11 h 55 : Didier Sicard (Professeur émérite Paris Descartes, ancien président du CCNE) : « Les changements de la subjectivité du malade et du médecin » (entretien enregistré)

– 12 h 10 : Vinh-Kim Nguyen (Univ. de Montréal) : « Quelles SHS pour quelle formation médicale ? L’expérience nord-américaine » & Dick Willems (Univ. d’Amsterdam) : « Enseigner les humanités aux étudiants de médecine à l’ère de l’evidence-based medicine : l’expérience néerlandaise » (extraits de la Journée internationale « Former les professionnels de santé à la responsabilité et à la décision. Apports des humanités médicales », mai 2014)

12 h 35 – Discussion

Session 3 : Nouveaux continuums entre normal et pathologique, nouvelles normes de vie avec et après la maladie

– 12 h 50 : Rémi Potier (CRPMS, Paris Diderot) & Bruno Frachet (Centre de référence des Implants Cochléaires Hôpital Rotschild/Paris 13) : « Les enjeux psychiques de la surdité »

– 13 h 05 : Céline Lefève (Centre Georges Canguilhem/SPHERE, Paris Diderot) & Jean-Christophe Mino (Institut Curie et Centre National de Ressources Soin Palliatif) : « L’expérience de l’après-cancer »

Transformations de la clinique et nouveaux paradigmes du soin

– 13 h 20 : Bill Fulford (University of Warwick) & Bernard Pachoud (CRPMS, Paris Diderot) : « La médecine fondée sur les valeurs » (entretien enregistré)

13 h 40 – Buffet

 

Accès & Informations pratiques :

Lieu : Salle des conseils – Université Paris Descartes

12 Rue de l’Ecole de Médecine, 75006 Paris

Métro : Station Odéon (lignes 4 et 10)

Bus : Lignes 63, 86, 87

Inscription gratuite et obligatoire : centre_georges_canguilhem@univ-paris-diderot.fr


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.